Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Les valeurs physiologiques sont déterminées pour vous permettre d’évaluer votre niveau de forme, dans le but d’établir des programmes d’entraînement plus ciblés et plus efficaces.

 

Rappel de quelques notions essentielles :

Le seuil aérobie :

L’organisme est en parfait équilibre d’oxygène et dans ce cas l’effort peut durer très longtemps. L’acide lactique est éliminé au fur et à mesure (une partie est utilisée pour produire de l’énergie).

Il correspond dans le travail en endurance au point ou le taux d’acide lactique dans le sang est très faible (0 à 2 millimols / litre de sang).

Un travail correspondant à cette zone facilite la récupération après des efforts intenses ayant entraîné une production d’acide lactique.

 

Le seuil anaérobie :

Il correspond au point de transition entre le métabolisme aérobie (oxygénation suffisante) et anaérobie (dette en oxygène). Le taux d’acide lactique dans le sang est proche de 4 millimols / litre. Ce seuil correspond à une plage de travail de 85 à 95 % de la fréquence cardiaque maximale.

La durée des efforts au-dessus de ce seuil est limitée par la production d’acide lactique trop importante (l’acide lactique inonde les muscles jusqu’à l’insupportable). L’effort devra être fait en fractionné (efforts et récupérations), ce type d’entraînement permet à l’organisme de supporter le travail en lactique et de ce fait il élève le seuil anaérobie. Il est indispensable d’avoir une bonne base d’endurance pour espérer améliorer efficacement et durablement le niveau de ce seuil.

 

Le VO² Max :

Est le volume maximal d’oxygène consommé par minute pour un effort maximal. Les séances d’entraînement effectuées avec des efforts proches de la fréquence cardiaque maximale améliorent le VO² Max.

 

La fréquence cardiaque maximale (FC Max) :

Elle est atteinte lors d’efforts max. d’une durée variant entre 1’ et 3’.

Physionomie effort

Partager cette page

Repost 0
Published by