Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 23:29

L'étape se disputait entre Villefontaine et Saint-Maurice l'Exil, c'est à nouveau un coureur amateur qui la remporte. Pas n'importe lequel puisque Frédéric Talpin s'impose pour la deuxième fois en deux ans sur le Rhône Alpes Isère Tour (RAIT).

 

Résumé de la course :

Ce fut une course dynamitée dès le départ par Nico Sijmens (Cofidis, solutions crédits), Quentin Bertholet (Wallonie-Bruxelles), Adrien Legros (Chambéry Cyclisme Formation), Nicolas Edet (Cofidis), Anthony Charteau (Europcar).

Dans cette première grande montée de l'étape du jour c'est au tour de Paul Poux (Sojasun), vainqueur du RAIT 2012, de sortir à l'avant, avec Yoann Michaud (Bourg en Bresse Ain Cyclisme), David Veilleux (Europcar) et Tadej Valjavec (Sava), déjà dans la contre-attaque hier. A l'approche du sommet ce sont 8 coureurs qui repartent à l'avant,
Maxime Médérel (Sojasun), Giovanni Bernaudeau (Europcar), Nicolas Edet et Guillaume Levarlet (Cofidis), Antoine Demoitié (Wallonie-Bruxelles), Jules Pijourlet (Chambéry Cyclisme Formation), Thomas Girard (CR4C Roanne) et à nouveau Yoann Michaud (Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme). Thomas Girard prend les points au passage du sommet et en bas de la descente de ce col, ce groupe de tête avait déjà creusé l'écart à 1 minute.

Au sommet de la difficulté suivante, le Col du Planil, les  8 coureurs sont toujours en tête  avec 1'40" d'avance sur le peloton.

Après plusieurs tentatives de contre-attaque c'est alors sous l'impulsion de Thomas Voeckler (Europcar) que le peloton se casse en 3, mais le porteur du maillot jaune se trouve dans le bon groupe derrière l'échappée.

Dans la montée de la dernière et principale difficulté du jour, le Col de la Croix de Chaubouret la course explose alors littéralement, avec des coureurs en petits groupes un peu partout. On retrouve alors Tadej Valjavec, Maxime Médérel et Guillaume Levarlet à l'avant, suivis un peu plus loin par Frédéric Talpin, Nicolas Baldo et Alexis Vuillermoz qui rejoignent le groupe de tête dans la descente.

A La Garde c'est alors à nouveau Alexis Vuillermoz qui remporte le sprint intermédiaire et le coureur de l'équipe Sojasun rajoute ainsi quelques secondes de plus à son avance, alors encore virtuelle, sur Nicolas Baldo dans le classement général quand c'est Frédéric Talpin qui lance une attaque surprise alors qu'il reste encore une petite vingtaine de kilomètres de course.

Son écart ne sera jamais très important mais comme le coureur du VC Caladois ne présente pas de menace pour le classement général, les autres coureurs de l'ancien groupe de tête ne lancent pas réellement la poursuite. Quand Talpin apprend à quelques kilomètres de l'arrivée que son écart est au-dessus de la demie minute, il décide alors de donner le tout pour le tout et c'est ainsi qu'il remporte pour la deuxième fois en deux ans la deuxième étape du RAIT.

Partager cet article

Repost 0
Published by il piccolo diavolo - dans Les Professionnels
commenter cet article

commentaires